Smart factory : une approche moderne de l'usine

Smart factory : une approche moderne de l’usine

Non classé

Alors que les usines évoluent à la lumière de la révolution des données, les entreprises doivent repenser la façon dont elles gèrent tout, des stratégies d’automatisation aux tactiques de développement de la main-d’œuvre. En cours de route, les fabricants auront besoin d’outils modernisés, y compris des systèmes de planification des ressources d’entreprise robustes et flexibles comme colonne vertébrale des données et des transactions, qui les aideront à s’adapter rapidement à l’avenir des usines intelligentes. C’est ainsi que naît l’usine intelligente dont le succès fulgurant lui a valu une expansion rapide.

Qu’est-ce qu’une smart factory ou usine intelligente ?

L’usine intelligente encore appelée smart factory est définie comme une usine où les processus et les opérations de production physique sont combinés avec la technologie numérique, l’informatique intelligente et le big data pour créer un système plus opportuniste pour les entreprises qui se concentrent sur la fabrication et la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Les usines intelligentes sont un aspect de l’industrie 4.0, une nouvelle phase de la révolution industrielle qui se concentre fortement sur les données en temps réel, les capteurs intégrés, la connectivité, l’automatisation et l’apprentissage automatique.

À quoi ressemble une usine intelligente ?

La façon la plus simple d’imaginer une smart factory est de la comparer à un environnement de production plus traditionnel, mais néanmoins modernisé. Comme les fabricants ont adopté l’automatisation dans le climat actuel, beaucoup ont des systèmes automatisés dans diverses parties de leurs opérations. Ils peuvent disposer d’outils pour automatiser des éléments de la chaîne d’approvisionnement, tels que des machines de production en ligne, des lecteurs de codes-barres, des drones qui aident à la préparation des commandes, ou d’autres outils similaires. Parallèlement, une chaîne de production peut être automatisée afin qu’un article puisse passer par différentes phases de fabrication sans intervention humaine grâce à la robotique. Les tests et le contrôle de la qualité peuvent être réalisés à l’aide de caméras et de capteurs qui automatisent également une grande partie du travail. L’usine du futur est une usine dans laquelle ces systèmes disparates ne sont plus isolés. Les flux de données et de processus seront optimisés dans tous les secteurs d’activité, de l’entrepôt à l’atelier en passant par le bureau de vente.

Smart factory : une approche moderne de l'usine

Pourquoi opter pour une usine intelligente ?

De nombreuses entreprises se sont contentées d’opérations et de systèmes de chaîne d’approvisionnement qui n’ont pratiquement pas changé depuis des décennies. Mais avec les attentes des consommateurs et l’incertitude économique qui n’ont jamais été aussi fortes, les responsables de la chaîne d’approvisionnement ont besoin de solutions capables de fournir des avantages mesurables et significatifs. L’usine intelligente met en œuvre la quatrième révolution industrielle en favorisant une fabrication plus intelligente.

La smart factory permet d’intégrer les données de production en temps réel aux systèmes de gestion prédictive des stocks et des achats afin que l’approvisionnement en matériaux s’aligne de manière plus optimale sur le calendrier de production. L’usine intelligente favorise aussi l’analyse automatique des données recueillies par les capteurs et les dispositifs de surveillance des équipements et de reconnaître les possibilités de gains d’efficacité. À partir de là, le logiciel peut réellement modifier les paramètres que les machines utilisent pour fonctionner, mettant automatiquement en place des améliorations de processus. Enfin, l’usine intelligente permet une exploitation des solutions robotiques à un niveau plus profond, comme les drones pour traiter les tâches répétitives qui nécessitaient auparavant une intervention humaine.

Pour faire simple, l’usine intelligente élimine les barrières entre toutes les phases des opérations pour automatiser plus profondément l’analyse des données et les flux de travail opérationnels dans un seul écosystème connecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.