Diagnostic électronique automobile pour les pannes

Diagnostic électronique automobile pour les pannes

Les modèles de voiture actuels embarquent tout un tas de composants électriques et électroniques de haute technologie. D’une part, il y a les équipements de confort et de sécurité high-tech. D’autre part, il y a les modules de commandes électroniques qui gèrent leur fonctionnement. Comme revers de la médaille, le défaut d’une pièce reliée à d’autres par les calculateurs peut entrainer la défaillance de l’ensemble.

Le diagnostic électronique automobile se pose alors comme un moyen de contrôle, de prévention et de correction pour les anomalies électroniques.

Les modules de commande électronique

Du système de freinage à la climatisation, en passant par le régulateur de vitesse…tout passe à l’électronique sur les véhicules de nouvelle génération. Nous avons les équipements électroniques de gestion du moteur, de l’aide à la conduite, de la sécurité, du confort, etc. Les modulesassurent le contrôle et la gestion de fonctionnement de ces organes de plus en plus complexes et sophistiqués. Ces « ordinateurs de bord » collectent des informations à l’aide des capteurs et assignent des tâches spécifiques aux dispositifs concernés.

Le diagnostic électronique automobile

Le diagnostic électronique consiste à détecter les dysfonctionnements d’un véhicule en analysant un à un ses composants électroniques. L’opération nécessite un support physique adapté appelé appareil de diagnostic électronique ou « valise diagnostic ». Ce dernier sera connecté aux prises de diagnostic qui permettent d’accéder à la mémoire des ordinateurs de bord. C’est ainsi que l’appareil collecte et analyse les organes du véhicule, comme s’il est en train d’effectuer une radiographie ou unscan. Si une défaillance est détectée, l’appareil émet un signal et cible son origine. Le garagiste procède alors à la réparation. En cas de dysfonctionnement du circuit, il procède à la remise à zéro du système défectueux.

Le déroulement du diagnostic électronique

Le diagnostic électronique se résume comme suit :

  • lecture des codes de défauts de module de commande électronique
  • recherche de l’origine des pannes indiquées par les voyants de tableau de bord
  • effacement des codes défauts sporadiques
  • remise d’un rapport avec les défauts enregistrés
  • Des opérations supplémentaires sont également effectuées : remise à zéro des calculateurs après le remplacement ou l’entretien des pièces ;
  • remise à zéro de l’indicateur de maintenance ;
  • réinitialisation des capteurs de valves électroniques ;
  • contrôle et remplacement de certaines pièces techniques.

L’importance du diagnostic électronique

Le diagnostic complet permet de contrôler en permanence l’état et le fonctionnement des organes clés de la voiture. C’est une mesure à la fois préventive et curative, en ce sens qu’il permet de détecter les anomalies, même les plus minimes.Il est indispensable dans le cadre d’un entretien régulier. Le diagnostic permet d’anticiper et de réparer les éventuels :

  • Immobilisation du véhicule due à une panne mécanique ou électronique (embrayage, allumage…)
  • Défaillances d’un système de sécurité qui peuvent causer des dommages matériels et corporels (airbags, ABS…)
  • Dégradation du confort automobile (climatisation, commande des sièges…).
  • Baisse de puissance du véhicule (injection, échappement…)
  • Surconsommation de carburant.

Nos conseils

  • Le diagnostic électronique doit être effectué dans un garage qui possède l’infrastructure nécessaire ;
  • celui-ci doit pouvoir lire toutes les données de tous les circuits électroniques de votre modèle de voiture.