Création d’entreprise : 5 erreurs majeures à éviter

Création d’entreprise 5 erreurs majeures à éviter

Créer une entreprise est une démarche qui ne s’improvise pas. De nombreuses personnes désireuses de se lancer dans ce projet se précipitent et font des erreurs qui finalement stoppent l’activité. Pour lancer votre activité, vous ne devez négliger aucune étape et rien ne doit être fait au hasard. Cet article fait le point sur quelques erreurs à ne surtout pas commettre pour créer une entreprise.

Ne pas faire d’étude de marché

Voilà une erreur que beaucoup d’entrepreneurs commettent : sauter l’étape de l’analyse de marché. Elle peut vous paraître un peu fastidieuse et laborieuse à réaliser, mais elle est plus que nécessaire pour la création de votre entreprise. En effet, la réalisation d’une étude de marché vous permettra d’observer la concurrence et de s’assurer que l’activité prévue répond bien à une demande. Cela vous permettra d’établir une stratégie commerciale et un plan marketing adapté au marché sur lequel vous souhaitez vous lancez !

Faire l’impasse sur le Business plan

La réalisation du business plan est une étape primordiale lorsque l’on souhaite créer une entreprise. Il est nécessaire pour matérialiser, et structurer le projet. Ce document de référence doit être réalisé dès que le projet débute afin d’en assurer la pérennité et la force. Il permet d’évaluer la faisabilité financière ainsi que la rentabilité, en plus de servir d’outil de pilotage au cours du démarrage de l’activité. Il présente le marché, le business model, les produits et services, le plan de financement ainsi que le compte de résultat provisionnel.

Mal choisir la forme juridique de l’entreprise

Le choix du statut est une étape extrêmement importante lorsque l’on crée une entreprise. C’est une étape compliquée et est lourde de conséquences. Car c’est statut juridique qui détermine l’étendue de la responsabilité du créateur, le régime de sécurité sociale des dirigeants ou encore le régime fiscal. Pour bien choisir sa forme, il est recommandé de vous faire accompagner. Plusieurs éléments sont à prendre en compte et varient selon les projets : le type et secteur d’activité, le capital social, le nombre d’associés, les responsabilités, etc. En fonction de vos objectifs, vous devrez alors choisir entre plusieurs formes d’entreprise interactive : Auto-entreprise, entreprise individuelle, EURL, SASU, SARL, SA, SAS, …

Mal choisir son associé

S’associer pour créer son entreprise est une bonne idée sur le principe. Cela permet d’apporter des capitaux supplémentaires et c’est aussi plus rassurant que de se lancer seul. Mais une mauvaise association peut complètement nuire au développement de l’entreprise et à son avenir. Pour éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux définir les rôles de chacun et les règles de fonctionnement via la signature d’un pacte d’associés dès le début de l’aventure.

Vouloir aller trop vite

Créer une entreprise nécessite du temps et le respect de certaines étapes. Ne les franchissez pas trop vite ! Prendre un peu plus de temps vous permettra non seulement d’être conforté dans votre projet, mais également d’être sûr de sa viabilité. Plus vous prendrez de temps à préparer et anticiper votre projet plus vous réduirez les risques et ainsi augmenterez vos chances de pérenniser votre affaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *