Tout savoir sur les kits panneaux solaires

Tout savoir sur les kits panneaux solaires

Non classé

Les multiples campagnes autour de la transition énergétique tendent à faire passer les particuliers aux énergies renouvelables. Très plébiscitée, l’énergie solaire semble être une des meilleures alternatives. De plus en plus de panneaux solaires fleurissent sur les toits des maisons. Et pour cause, ce dispositif permet l’indépendance énergétique. Plus besoin de rendre des comptes à un fournisseur grâce à l’autoconsommation. Il existe deux types d’installation : la classique, faite par un professionnel et celle en kit. Pour cette dernière, la pose peut se faire directement par le particulier.

De quoi parle-t-on ?

Idéal dans les régions ensoleillées, pour apporter une source d’électricité alternative ou dans le but de diminuer sa facture d’électricité et de gaz, le kit panneaux solaires permet aux bricoleurs de faire leur installation eux-mêmes dans leur jardin ou sur leur toiture. Le kit comporte l’ensemble des éléments indispensables à la pose des panneaux solaires. Il s’y trouve, en général, des modules, des onduleurs, le câblage, le boîtier de protection, le système d’intégration et parfois une batterie ou un gestionnaire d’énergie selon le modèle choisi. Pour aider le particulier, une notice d’utilisation complète bien évidemment le carton. Afin de garantir la conformité du kit, il faut s’assurer qu’il ait été précâblé en usine. Il faut également signer LA CACSI, c’est-à-dire une convention d’autoconsommation sans injection, avec ENEDIS. Il existe plusieurs sortes de kits panneaux solaires : le kit autonome, le kit à autoconsommation et celui de pompage solaire.

Quel budget prévoir ?

La plupart des achats de ce format de panneaux solaires s’effectuent sur Internet. Les prix varient du simple au double selon les critères sélectionnés. Afin d’éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux s’assurer de la garantie des composants, de la présence des rails de fixations dans le kit et de vérifier que le prix inclut la livraison et la prise en charge de la CACSI. Pour un kit solaire autoconsommation, les prix démarrent à 1 500 €. Pour un kit autonome, il oscille entre 300 € et 3 000 €. Enfin, pour un kit de pompage solaire, il faut dépenser 1 300 € en moyenne. À noter que contrairement à la mise en place de panneaux classiques, l’installation de kit n’ouvre pas droit aux aides de l’État.

Les avantages et les inconvénients de ce dispositif

Le premier gros avantage touche au prix. En effet, ce type de panneaux solaires revient à 2 €/Wc contre 3 €/Wc pour le format classique. Par ailleurs, les démarches administratives pour sa mise en place sont simplifiées et donc bien plus rapides qu’avec le dispositif original. Les inconvénients s’articulent autour de 3 points majeurs : ce type de produit empêche de bénéficier des tarifs d’achats pour le surplus d’électricité, il ne permet pas de jouir des primes de l’État et enfin, c’est le consommateur qui encourt les risques en installant soi-même les panneaux.

En bref, moins cher et plus facile d’installation, ce dispositif est idéal pour ceux qui ne craignent pas de faire les travaux eux-mêmes et qui n’ont pas besoin d’aide financière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.