Peinture bois : l’essentiel à savoir absolument !

Peinture bois

La peinture bois est utilisée tant pour la décoration que pour les différents mobiliers que l’on peut trouver. A cause de cette pluralité dans l’usage de ce type de peinture, il s’avère nécessaire de définir le support sur lequel vous comptez effectuer vos travaux.  Cet article vous apporte des matières à réflexion à ce sujet. Vous serez un professionnel avant, pendant et après l’exécution de la peinture.

Principales caractéristiques et composition de la peinture bois.

La peinture bois est composée de 3 éléments indispensables à savoir le pigment, les liants ainsi que le diluant. La couleur de vos peintures est liée aux  pigments qui la composent et les liants se chargent de lier les différents grains les uns aux autres et assurer une consistance du produit. Le diluant encore appelé le solvant chimique ou l’eau, s’évapore au cours du séchage en permettant aux particules colorantes de se poser bien solidement sur votre support.

Il existe deux principales sortes de peinture sur le bois: la peinture bois emphase aqueuse  nommée peinture à l’eau et la peinture bois emphase solvant appelée peinture à l’huile. Chacune de ces peintures est divisée en plusieurs éléments principaux.

La peinture à l’eau qui est inodore, sèche très vite, très fragile avec un aspect comme le plastique est dite acrylique. Celle qui est très mat, velouté  et qui se durcit au fil du temps est nommée peinture bois à la caséine. Enfin, la peinture bois gouache est aussi fragile, et peut être réutilisée à condition d’être recouverte du vernis spécial de gouache.

La peinture à l’huile ou à emphase solvant ayant des résines la rendant dure et brillante sans recours au vernis est dite peinture bois céramique à froid. Sa consœur au séchage très lent avec une forte odeur est pour le bois glycérophtalique.

Comment préparer le support de la peinture bois pour une application réussie ?

La préparation du support de peinture est intrinsèquement liée au type de bois sur lequel les travaux seront effectués. Ainsi, si le bois est neuf, il faut un léger nettoyage, un ponçage et un dépoussiérage afin de placer la peinture bois dans des bonnes conditions. Si le bois neuf possède des nœuds, après le nettoyage et le ponçage, il faut utiliser un apprêt particulier qui va empêcher la résine de revenir à la surface du bois.

Sur un bois ciré, il faudrait « décirer » en frottant suffisamment avec des tampons faits en laine d’acier  mais si le bois est brut, mettez la peinture directement afin de relever la texture du bois. Il y a aussi la peinture sur un bois peint, et sur un bois abîmé. Mais la préparation reste la phase la plus délicate.

Pour appliquer la peinture bois, vous allez utiliser soit les pinceaux, soit les rouleaux en fonction de votre surface de travail. Que votre peinture soit mate, brillante ou satinée, il faut absolument sécher et ensuite mettre le vernis qui va protéger le décor contre les saletés et autres agressions.