vin rouge conservation

5 conseils pour bien conserver vos bouteilles de vin

Non classé

Tous les amateurs de vin savent sans doute l’importance du processus de choix du vin. Toutefois, sa conservation nécessite également de tenir compte de différents éléments. Sinon, elle perdra sa valeur, particulièrement si on préfère associer le vin avec une recette particulière. Pour connaître les solutions de stockage du vin, suivez ce guide.

 

Conserver les bouteilles de vin dans une cave

 

La cave à vin est la technique la plus courante pour stocker les vins, notamment si vous avez de nombreuses bouteilles. Certes, il s’agit de la meilleure solution pour conserver le vin, mais il faut considérer certains critères pour le réussir.

 

La température idéale de la cave à vin

Pour une meilleure conservation du vin, la température est l’un des points les plus essentiels. La température de conservation ne doit jamais être négligée, car elle a une conséquence directe sur la qualité du vin. Il est primordial de trouver la bonne température, car si elle est trop faible, elle risquerait de détruire les arômes du vin et d’altérer son goût. Par ailleurs, une température trop élevée ne fera qu’accélérer le processus de vieillissement du vin et lui fera perdre sa saveur. De plus, les variations de température ainsi que les chocs thermiques sont absolument à éviter dans les caves à vin. Ils peuvent pousser à la perte d’élasticité et d’efficacité des bouchons, laissant ainsi l’air s’infiltrer dans les bouteilles, ce qui va oxyder le vin. Donc, au moment d’aménager une cave à vin, il est crucial d’y entretenir une température à la fois constante et fraîche entre 10 et 15 °C. De ce fait, le vin pourra évoluer lentement et il faudra attendre un certain temps pour le boire à sa maturité.

 

Le taux d’humidité de la cave à vin

Effectivement, la température est capitale pour bien conserver une bouteille, mais il faut éviter de se focaliser uniquement sur elle. Il existe aussi d’autres conditions de conservation de vin à ne pas négliger comme l’humidité. Pour une meilleure conservation des vins dans une cave, il faut savoir que le taux d’humidité ou hygrométrie dans la cave ne doit pas dépasser un certain seuil. Si la température est de moins de 70 %, les dégâts engendrés sont généralement irrémédiables. En général, cela va dessécher le bouchon, ainsi, il perdra son élasticité. En plus, cela peut provoquer l’oxydation ou l’évaporation du vin. Par ailleurs, un taux d’humidité supérieur à 85 % aura un impact fatal sur le vin. En effet, un taux d’humidité élevé peut provoquer au fil des jours :

  • la décomposition des cartons ;
  • le décollement des étiquettes ;
  • le développement des moisissures.

Aussi, le bouchon peut donner de mauvaises odeurs au vin, ce qui risquerait d’altérer sa saveur. Le taux d’humidité idéal pour une cave à vin de vieillissement est compris entre 70 % et 80 %. Pour un meilleur stockage du vin, il faut les mettre dans les conditions optimales :

  • de privilégier un bouchon de liège ;
  • d’installer un hygromètre dans la cave ;
  • ne pas hésiter à arroser le sol en cas de faible humidité.

 

Conserver son vin à l’obscurité

Les rayons UV ainsi que la lumière sont les ennemis du vin, surtout le vin blanc. En effet, ils peuvent provoquer l’accélération du vieillissement, la dégradation du vin et encourager les réactions d’oxydation. Pour une bonne conservation du vin dans une cave, il faut faire en sorte qu’elle soit obscure. Plus précisément, il faut enlever :

  • toutes les sources lumineuses à intensité élevée ;
  • les ampoules ;
  • les reflets ;
  • les néons, etc.

De cette manière, vous aurez un vin de qualité pour profiter d’un moment de dégustation exceptionnel. D’autre part, il faut choisir des bouteilles avec une matière sombre pour les mettre davantage à l’abri des rayons UV et les conserver dans les meilleures conditions. Si les bouteilles sont conçues en verre blanc, il est recommandé de les emballer dans du papier de soie.

 

Le rangement des vins dans une cave

Nombreux sont ceux qui rangent encore à la verticale leurs bouteilles de vin dans la cave. Cependant, cette position n’est pas vraiment recommandée pour une meilleure conservation du vin. Pourquoi ? C’est cette disposition qui est souvent source de l’assèchement des bouchons sur le long terme. Au moment de coucher les bouteilles de vin, l’idéal est de faire en sorte que le vin soit bien en contact avec les bouchons. Ainsi, on peut éviter d’effriter ou de rétracter les bouchons, mais encore les assécher. Il est également primordial de mettre les bouteilles à l’abri des secousses, des mouvements ou encore des vibrations pour éviter que les bactéries du vin ne se réveillent. L’étape d’évolution du vin serait également perturbée tout comme sa qualité impactée. Enfin, pour  ce qui est du format des contenants, il est judicieux de choisir le plus grand, car ils permettent de bien conserver la boisson tout en préservant sa fraîcheur. En respectant toutes ces conditions, il est possible de faire vieillir correctement le vin pour qu’il puisse atteindre son apogée.

 

Choisir la bonne température pour conserver les bouteilles de vin

 

Pour commencer, il est fondamental de faire la différence entre la température de vieillissement et la température de service du vin. Ces deux types de températures varient de plusieurs degrés pour un même vin. Donc, une erreur ou une confusion ne fera qu’engendrer des problèmes gustatifs et de conservation.

 

La température de vieillissement

La température de vieillissement désigne la température vin rouge conservation sur le long terme. Il est possible de voir ici d’autres astuces pour bien conserver les vins.

Cette température permet généralement à un grand cru de bien mûrir durant de nombreuses années dans une cave de vieillissement. Ainsi, on y entrepose du vin afin de les conserver, les faire vieillir et non pour les servir directement.

 

La température de service

La température de service est la température à laquelle on doit servir un vin. C’est une solution qui permet d’assurer que le vin puisse profiter au maximum :

  • de son goût ;
  • de ses caractéristiques ;
  • de son acidité ;
  • de son association à d’autres éléments.

Ainsi, le vin sera entreposé dans une cave à vin de service afin que l’on puisse les servir dans un court délai après achat. Notons qu’une basse température fait ressortir la fraîcheur et l’acidité du vin, tandis qu’une forte température peut adoucir les tanins et permet de relever ses arômes.

 

La température idéale pour les vins blancs et les bulles

Pour conserver du vin blanc moelleux et liquoreux, la température de service idéale est de 10 à 13 °C. Les vins blancs secs plus vifs sont à servir entre 8 et 10 °C et les plus onctueux et ronds comme le Bourgogne de 10 à 13 °C. Les bulles, les crémants et les champagnes sont à servir à une température entre 6 et 10 °C, sauf pour les grands champagnes qui peuvent être servis entre 10 à 13 °C. Pour ce qui est de la température de vieillissement, l’idéale est de les conserver à 12 °C. Pour un résultat optimal, la température dans la cave doit être homogène et constante.

 

La bonne température pour vin rouge conservation et rosés

La température de conservation des vins rouges et rosés est à 12 °C. Les précautions sont les mêmes que pour les vins précédents, car une température supérieure à 14 °C accélérera le vieillissement, tandis qu’une température inférieure à 10 °C le ralentira. Pour les vins rouges, la température de service est située entre 10 et 20 °C en fonction du type de vin. Les vins fruités et légers sont à servir à 11 ou 12 °C. Les vins doux et peu tanniques comme le Beaujolais sont à servir entre 13 et 14 °C. Les plus équilibrés tels que le Bourgogne, les Côtes-du-rhône sont servis entre 15 et 16 °C. Les vins rouges les plus forts, à l’instar des Bordeaux sont servis entre 17 et 18 °C. Enfin, les vins les plus hauts, qui sont rares et exceptionnels, sont à servir à 19 ou 20 °C. Les vins rosés sont aussi à servir entre 8 et 10 °C afin de bien souligner leur acidité.

 

Peut-on conserver les bouteilles au réfrigérateur ?

 

Il est possible de conserver du vin au réfrigérateur, mais selon certaines conditions.

  • le vin blanc : Il est tout à fait possible de mettre le vin blanc au frais. La température idéale pour servir le vin blanc est entre 8 et 10 °C. Ainsi, il est indispensable de placer la bouteille de vin au réfrigérateur et la sortir au moment de la boire ;
  • le vin rosé : la température de consommation du vin blanc et le rosé sont la même. S’il fait vraiment chaud, il est possible de réaliser du frosé. Plus précisément, placez la bouteille au congélateur afin de créer une glace pilée au rosé.

Pour les déjeuners en terrasse, il est possible de mettre le vin dans un seau à champagne pour qu’il soit frais tout au long du repas. Pour ne pas abîmer le vin, il faut faire attention à bien mélanger de la glace et de l’eau dans le seau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.